Culture populaire : réappropriation

A l’origine, ce mouvement de récupération des codes du populaire s’est inscrit dans la suite du bling des années 2000. Une manière pour des influenceurs de se distinguer des esthétiques de l’époque, qui faisaient alors la part belle à la froideur et au minimalisme.

Par Alexandra Publié le 25 mai 2014 Partager

Pour initiés A l’origine, ce mouvement de récupération des codes du populaire s’est inscrit dans la suite du bling des années 2000. Une manière pour des influenceurs de se distinguer des esthétiques de l’époque, qui faisaient alors la part belle à la froideur et au minimalisme. En adoptant ces références, ils s’appropriaient une nouvelle esthétique,.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter