L’attraction de l’essentiel

Un excès de tout. D’objets, d’informations, de télévision, d’emails, de médias sociaux et d’amis. Trop de choses, et pas assez d’essentiel, jusqu’à la suffocation – ou la stuffocation, pour reprendre l’expression de James Wallman…

Par Alexandra Publié le 22 septembre 2015 Partager

Un excès de tout. D’objets, d’informations, de télévision, d’emails, de médias sociaux et d’amis. Trop de choses, et pas assez d’essentiel, jusqu’à la suffocation – ou la stuffocation, pour reprendre l’expression de James Wallman. Fort de cette constatation, et dans une volonté de changement, le rapport à la quantité est en train d’évoluer. Du moins.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter