Les Makers : Do It Yourself

Aujourd’hui, une des raisons qui motivent les gens à réaliser eux-mêmes leur produit vient également de la volonté de participer à la création de l’objet.

Par Alexandra Publié le 05 mai 2014 Partager

D’une démarche économique et responsable…

A l’origine, le Do It Yourself (‘Faire soi-même’) répondait à 2 attentes de la part des consommateurs :

– Une volonté d’économie, en faisant l’impasse sur la main d’œuvre pour n’acheter que les matières premières nécessaires et assurer la fabrication soi-même
– Une volonté de transparence et de traçabilité, comme une remise en cause des processus industriels : ici, en faisant soi-même, on a l’assurance de savoir exactement ce que l’on consomme

…à une quête de personnalisation

– L’un des avantages du DIY qui l’a rendu si désirable était également la volonté de créer un objet exactement adapté à ses besoins, personnalisé selon ses envies

et à une aspiration créative

Aujourd’hui, une des raisons qui motivent les gens à réaliser eux-mêmes leur produit vient également de la volonté de participer à la création de l’objet. En effet, à une époque où tout le monde se pense artiste, où les photographes aidés de filtres pullulent sur les réseaux sociaux, il est de bon ton de revendiquer un talent. Et le DIY s’inscrit dans cette dynamique : démontrer et valoriser sa capacité à réaliser quelque chose de ses mains.

D’une création pour soi, à une création pour les autres

Une posture de ‘designer’ qui justifie désormais que l’on propose ses créations aux autres : d’une démarche pour soi nous sommes passés à la commercialisation. Favorisé par les sites de C  to C, et notamment Etsy, le Do It Yourself prend une dimension quasi-professionnelle.

L’avènement des Makers

De l’anecdotique, nous assistons aujourd’hui à une quasi-révolution industrielle portée par une génération de Makers – un peu hackers – qui donnent une autre dimension au DIY. Aidés par l’impression 3D et le développement des Fab Labs, ils investissent des secteurs de pointe comme la robotique, l’intelligence artificielle, ou les sciences… et construisent dans des garages certaines innovations qui vont changer la face du monde.

Photo : © Grégoire Alexandre / NellyRodi

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel 200 € HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter