Death Wellness

L’idée de mieux intégrer à sa vie la mort devient partie prenante de la dynamique sur le bien-être.

Par Augustin Lavagna Publié le 01 août 2019 Couleur liées NellyRodi
Partager

Si au Royaume-Uni l’année dernière, 93% des femmes et 91% des hommes disaient avoir amplement conscience de leur propre mortalité, seulement 27% des personnes interrogées confiaient avoir rédigé un testament et 81% d’entre eux n’avaient pas épargné pour leurs funérailles selon une étude menée par YouGov. Alors que le sujet est de loin le dernier grand.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter