Eloge de la flânerie

Se promener sans but et sans rien faire… La flânerie s’oppose aux préceptes contemporains qui nous incitent à utiliser son temps toujours plus efficacement…

Par Eléonore Terzian Publié le 11 août 2016 Partager

Se promener sans but et sans rien faire… La flânerie s’oppose aux préceptes contemporains qui nous incitent à utiliser son temps toujours plus efficacement, à exploiter chaque instant qui pourrait l’être dans une incessante quête de productivité. Cette éloge du temps long, du temps pour soi, sans mission et sans fonction inspire ainsi la créativité..

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter