Il était une fois l’Orient Express

Il fut un temps où la destination n’était qu’une partie du voyage

Par Site par défaut Publié le 16 avril 2014 Partager

Il fut un temps où la destination n’était qu’une partie du voyage. L’idée même du trajet était un transport d’exotisme. Le train, le vélo, l’avion devinrent des objets de rêves, les emprunter suffisait à créer  la sensation d’ailleurs. Aujourd’hui, certains reviennent à cette philosophie d’un voyage se suffisant presque à lui-même. Une éloge de la.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter