Les marques s’emparent du phénomène anxiété

Des préoccupations concernant l’insécurité émotionnelle à l’instabilité des nouvelles relations, l’anxiété est l’objet d’un nouveau focus culturel, social et relationnel avec le consommateur.

Par Mariane Pietri Publié le 14 novembre 2019 Partager

Aux États-Unis, des études publiées en 2017 indiquent qu’environ 25% des adultes sont atteints de troubles de l’humeur, tandis que près de 50% développeront au moins une maladie mentale au cours de leur vie. Il y a toutefois des signes de changements culturels : au mois de juin, un article du NY Times indique que le phénomène,.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter