Les marques s’emparent du phénomène anxiété

Des préoccupations concernant l’insécurité émotionnelle à l’instabilité des nouvelles relations, l’anxiété est l’objet d’un nouveau focus culturel, social et relationnel avec le consommateur.

Par Augustin Lavagna Publié le 14 novembre 2019 Couleur liées NellyRodi
Partager

Aux États-Unis, des études publiées en 2017 indiquent qu’environ 25% des adultes sont atteints de troubles de l’humeur, tandis que près de 50% développeront au moins une maladie mentale au cours de leur vie. Il y a toutefois des signes de changements culturels : au mois de juin, un article du NY Times indique que le phénomène,.

Ce contenu est reservé aux abonnés

NellyRodi Accèdez à toute La Revue et aux outils NellyRodi
Forfait Mensuel (Renouvelable automatiquement chaque mois) 200€ HT ou 1500 € HT à l’année S'abonner
Forfait Éditions

Tous les bénéfices du forfait annuel + Éditions Digitales Sur demande

Nous contacter