« Twenty », le concept éco inspirant

Des crèmes aux produits de nettoyage, la plupart des produits ménagers contiennent plus de 80% d’eau. Et si cette eau était omise à la production, et ajoutée plus tard par le consommateur ?

Par Ellie Michel Publié le 17 octobre 2017 Couleur liées NellyRodi
Partager

C’est l’idée ingénieuse de Mirjam De Bruijn avec la création de son label fictif « Twenty » (pour « 20% »). Le but ? Donner l’exemple à l’industrie avec un concept permettant d’économiser beaucoup de transports inutiles, d’émissions de CO2 et d’emballages.

Photo © Twenty

Récemment diplômée de la Design Academy d’Eindhoven, notamment avec son projet Twenty, Mirjam De Bruijn utilise le design comme un outil, pour pousser les études et recherches critiques plus loin. Elles proposent des produits véritablement fonctionnels, avec un choix de matériaux, de couleurs et de formes les rendant attractifs. Une exploration des frontières entre fonction et esthétique, qui lui permet de trouver un équilibre optimal dans ce concept.

Photo © Twenty, Shampoo
Photo © Twenty, Cleaner

Twenty donne l’exemple avec un détergent, un « liquide » vaisselle et un shampoing, concentrés, disponibles en poudre, comprimés et capsules. C’est une fois à la maison qu’il suffit d’ajouter l’eau au packaging pour pouvoir utiliser le produit…

Tags: #écologie #packaging #twenty #co2 #mirjam de bruijn

Poursuivre
l'immersion

Next

Spark by Amazon

Amazon a lancé Spark, une nouvelle fonction pensée à la manière d’un réseau social d’inspiration …

Terres inconnues

À grand renfort, l’influence du vêtement d’expédition (réelle ou fictive) n’a jamais été aussi actuelle et s’est (ré)emparée de tous les podiums…