Space 10 by Ikea : un greenhub pour sauver le monde

Une oeuvre architecturale productrice d’algues pour résoudre certains des plus grands problèmes mondiaux de notre époque…

Par Ellie Michel Publié le 20 septembre 2017 Couleur liées NellyRodi
Partager

Space 10, le laboratoire d’innovation du suédois Ikea, a collaboré avec trois jeunes architectes à la création d’un dôme bioréacteur de quatre mètres de haut pour la Chart Art Fair de Copenhague.

Si l’expérience architecturale et spatiale semble unique, le dôme Algae a également pu cultivé 450 litres de microalgues pendant les trois jours de foire. L’objectif de l’opération ? Mettre en avant la spiruline, une nourriture durable du futur, notamment avec la distribution de snacks créés pour l’occasion par un chef, et déclencher des conversations sur la façon dont il est possible de cultiver en grandes quantités cette algue nutritive au coeur des villes, visant à réduire l’impact de l’homme sur la planète.

Photo © A sample of the previously mentioned spirulina chips by SPACE10’s chef-in-residence Simon Perez

Nous vous en parlions il y a quelques mois, ces microalgues sont emballées de vitamines, minéraux et acides aminés essentiels, contenant jusqu’à 50 fois plus de fer que les épinards, par exemple, et deux fois plus de protéines que dans la viande.

Space 10 déclare mettre un point d’honneur à l’amélioration des systèmes alimentaires grâce à cette exploration de l’avenir de la food. Les algues pourraient apporter des réponses à certains problèmes majeurs mondiaux, de la malnutrition, à la réduction des combustibles fossiles, en passant par une diminution de la déforestation, l’amélioration de la qualité de l’air, la réduction de la pollution, la baisse du réchauffement climatique…

Photo © Seaweed focus
Photo © SPACE10’s chef-in-residence Simon Perez is experimenting with mixing it into a hotdog dough
Tags: #Architecture #Innovation #IKEA #copenhague #snacks #minéraux #microalgue #space 10 #spiruline #algae dôme #chart art fair #protéine

Poursuivre
l'immersion

Next

Le geste au coeur de la beauté

Jeune esthète passionnée du monde de la beauté, Alix Saint Georges a décidé de changer de vie en 2017. « Skin Therapist », comme elle aime désormais se définir, elle prend le parti du geste pour (ré)équilibrer les prismes de consommation actuels.

more

Digital Fashion : au delà du vêtement physique

Dans une volonté de responsabilité et d’innovation par le digital, des startups proposent des collections 100% digitales. Les grandes marques entrent dans la course, et pourraient demain réinventer tant la façon de produire, que de consommer du vêtement.

more