Repenser le commerce à l’heure des innovations digitales

A l’heure où le non-contact est roi, la maitrise du digital redéfinit plus que jamais la relation des marques aux consommateurs. Le commerce se repense alors au prisme de la distanciation sociale et de l’Innovation Virtuelle.
Décryptage de 5 grands courants qui challengent le commerce de demain !

Par Lucile Le Goallec Publié le 30 avril 2020 Partager

Le commerce au prisme de la distanciation sociale

Les normes de confinement sont corrélées à une augmentation de 70% du trafic internet mondial (source : Omdia) et l’engagement dans les médias sociaux a rarement été aussi élevé (+61% selon Kantar). A l’heure où le non-contact est roi, la maitrise du digital redéfinit plus que jamais la relation des marques aux consommateurs – en témoigne la Fashion Week 2020 de Shanghai 100% virtuelle et ses 711 millions d’utilisateurs actifs ! Le commerce se repense alors au prisme de la distanciation sociale et de l’Innovation Virtuelle.

Décryptage de 5 grands courants qui challengent le commerce de demain !

1/ “Uninterrupted commerce » ou l’art de shopper à la vitesse de la pop culture

Dans des sociétés qui ne se déconnectent jamais complètement, les consommateurs veulent pouvoir shopper n’importe où et n’importe quand, au grès de leurs envies et de leur mood. La notion « d’Uninterrupted commerce » se fait alors de moins en moins fonctionnelle (sous la forme de plateformes e-commerce classiques dédiées à l’activité shopping) pour envahir les territoires de la pop culture, et capitaliser sur leurs émotions positives.

Regarder sa série tout en faisant du shopping ? C’est possible ! C’est l’idée derrière l’initiative « #AmazonBingeShopping » qui combine l’expertise Prime vidéo d’AMAZON à sa qualité de (re)vendeur e-commerce. Une utilisation maligne du « see now buy now » qui quitte l’univers des défilés et des mini-vidéos shoppables pour venir s’insérer directement dans les nouveaux épisodes de la saison 2 de Jack Ryan et offrir aux fans la possibilité de gagner tous les éléments shoppables de la série, directement sur Amazon.

On imagine bien demain un smartphone aux doubles écrans pliables (innovation star du CES 2020) dont un écran serait dédié aux envies du cerveau droit quand l’autre se dévouerait aux activités du cerveau gauche, dans un deux en un parfait !

#AmazonBingeShopping

2/ L’internationalisation du Livestream shopping

En Chine le Livestream shopping comptait non moins de 456 Millions de vues en 2019 (+ 37% vs 2017), soit 4,4 MDS $ en 2018 (source : Deloitte). Désireux de conquérir l’international, le livestreamer TMALL met en scène des icônes chinoises & internationales comme le duo Viya Huang et Kim Kardashian West ; pendant qu’ALIBABA développe un service de traduction en temps réel des lives.

TMall LiveStream avec Kim Kardashian

En Europe, c’est la marque de mode MONKI qui a lancé, depuis moins d’un an, son propre service de Livestream shopping. Cette manière vivante d’incarner et de promouvoir ses produits, tout en animant sa communauté, vient aussi repenser le retail physique. Les boutiques deviennent des « content studios » où le Livestream se place au cœur de l’attractivité de l’espace de vente, comme une nouvelle « social window » physique.

Monki LiveStream

A l’image de la VILLA DE MURIR en Corée, où la marque de beauté a intégré à son espace de shopping physique son propre studio ouvert de Livestreamà la disposition autant de ses consommateurs que de ses influenceurs.

Villa de Murir, open content studio

3/ « Shopping avatar » ou l’essor du commerce virtuel

En France, 70% des 15-25 ans interrogés pensent qu’il vaut mieux « consommer mieux » plutôt que « consommer moins » (sondage JAM 2020). Alors, à défaut d’avoir la capacité à tous se transformer en esthètes émérites, une des premières réponses est dans la conscientisation de l’achat.

L’art de la friction utile grâce au digital : rajouter une étape à la consommation finale, en éprouvant d’abord ses achats virtuellement, avant de se décider à investir réellement. En effet, selon l’Ifop, au UK, 27% des interrogés pensent que l’essor des « digital clothes » pourrait aider à savoir si l’on souhaite réellement acheter un produit ou pas. C’est le pari de l’application DREST dont le mantra est : Play, Style, Shop et qui propose d’acheter et d’essayer virtuellement ses vêtements sur un avatar personnalisé, avant de shopper la version physique de ces produits sur le site Farfetch. On retrouve cette interprétation d’un « try & enjoy virtually before you buy it for real » dans la très récente collaboration de NET-A-PORTER avec le jeu vidéo NINTENDO ANIMAL CROSSING, où les styles proposés pour les avatars sont aussi shoppable sur Tmall.

Animal Crossing New Horizons x Net à porter

4/ Dématérialisation sensorielle

Les prouesses de la Technologie Haptique cherchent à pallier l’absence de sensorialité dont pourrait souffrir le e-commerce. En Chine, ALIBABA a lancé sa solution REFINITY, pour que les adeptes du shopping en ligne puissent sentir tissus et textures même au travers de leurs écrans de tablettes et smartphones.

ALIBABA REFINITY

5/ Shop by values

En réaction au côté flou de la notion de « Commerce Sustainable » dont le contenu est parfois difficile à définir, le e-commerce met à profit son art de la curation pour aider les consommateurs à shopper en cohérence avec leurs valeurs personnelles.

A chacun sa sustainability ! C’est la démarche de BUHO, le site e-commerce 100% sustainable, qui a revu toute son interface pour permettre aux utilisateurs d’acheter selon leur propre échelle de valeurs. En effet, l’offre du site est catégorisée par convictions : Locally Made, Ethically Made, Handmade, Vintage, Gender Equality, Vegan etc. Un moyen efficace de redonner du pouvoir aux choix des consommateur. Une démarche à la fois transparente et horizontale, qui promeut un durable désirable accessible, plutôt que de tomber dans l’injonction d’un sustainable « top down » que la marque imposerait à ses consommateurs.

Buho shop par Value

Pour découvrir quels sont les leviers stratégiques à activer pour les marques, au regard du contexte sociétal et des attentes consommateurs par rapport au bilan 2019 et les évolutions 2020 du commerce, ainsi que d’autres concepts inédits & disruptifs, découvrez notre étude (RE)-THINK COMMERCE 2020.

 

 

Crédit image de couverture : Villa de Murir content studio © Murir

Tags: #technologie haptique #Commerce en ligne #Livestream shopping #Commerce virtuel #Digital clothes #Commerce sustainable

Poursuivre
l'immersion

Next

Weekly Debrief #9

Cette semaine dans le radar NellyRodi…

more

Vers une Renaissance Engagée et Créative

Cette catastrophe qui promet un avant / après prend sa naissance dans l’apparition d’un virus mondial dont on ne connaît encore ni les contours ni les remèdes mais qui impose un confinement mondial propice à une réflexion sur le sens de nos vies.

more